Aller au contenu | Aller à la recherche

Libres chemins

...ceci n’est pas un blog mais le simple espace de bidouille d’une piétonne autodidacte

Carte des jardins partagés et familiaux de Marseille

Carte réalisée par un piéton amateur, bénévole et dilettante, pour le simple plaisir de de bidouiller le code et de partager l’information. Les données on été glanées au fil de rencontres et de balades début 2013 pour l’essentiel, avec quelques mises à jour au fil du temps.
Ce mercredi 26 juillet 2017, 41 Jardins partagés, 12 Jardins ouvriers et familiaux, 3 Jardins atypiques, 5 en projet, sont épinglés sur la carte. Dernier jardin recensé : Jardin public mixte au Panier, place du Refuge (Place du Refuge 13002).

Article publié le 11 mars 2013, mis à jour le 11 juillet 2016

Comment se balader sur la carte ?

Une info-bulle apparaît lorsque vous cliquez chacun des marqueurs bleus ou rouges.

Pour zoomer-dézoomer utilisez la molette de la souris.
Pour faire glisser la carte : clic gauche puis appuyez-tirez.
Ces même actions peuvent aussi se faire via la barre d’outils située en haut à gauche de la carte.

Le fond de carte utilise la carte par défaut d’OpenStreetMap. La plupart des jardins sont présents dans la bases de donnée d’OpenStreetMap. Pour mieux voir leur implantation zoomez au maximum, il sont représentés sur le fond de carte par des rayures brun-orange.

La couleur des marqueurs différencie deux types de jardins issus de deux logiques historiques

Les jardins collectifs et/ou partagés (marqueurs bleus)

Potagers urbains du XXIem siècle, portés par diverses initiatives où se croisent associations, centres sociaux, écoles, bailleurs HLM et artistes, ils se multiplient à Marseille, dans l’esprit du jardin communautaire décrit par Wikipedia.

Ces îlots de convivialités et de lien social n’échappent pas pour autant aux contraintes des politiques urbaines. Voir par exemple les vicissitudes du projet de « quartiers créatifs » de Marseille-Provence 2013 à la Busserine.

Certaines associations jardinières ont signé la Charte des jardins partagés de la Ville de Marseille­ ­. Certaines aussi participent au réseau des Jardins Solidaires Méditerranéens.

Jardins familiaux et jardins ouvriers (marqueurs rouges)

Nés au début vingtième siècle, en ce qui concerne Marseille, ou pendant la guerre 39-45, les jardins familiaux ont connu ensuite un relatif déclin, mais actuellement les listes d’attente s’allongent sur plusieurs années pour obtenir une parcelle.

Contribuer à la carte

Les informations concernant chaque jardin (adresse, quelques mots plus ou moins subjectifs de description, liens utiles et contacts si disponibles) sont certainement perfectibles.
Aussi vous pouvez contribuer à les compléter, les actualiser, les corriger –et proposer d’autres jardins– via le formulaire de contact (le forum étant provisoirement désactivé).